L’EDITION 2019

Photographies de Jacques Pauper (Couleurs Jazz) et Albert Wolff

Photographies de Mario Sarabhende

frontenay jazz-continuum-nb

Jean-Marc LARCHE & Yves ROUSSEAU

"Continuum"

Continuum, c'est une rencontre évidente entre le saxophone de Jean-Marc Larché et la contrebasse d’Yves Rousseau. La musique, très écrite et sonnant parfois comme une improvisation inspirée, s’enrichit d’une complicité chaleureuse et engagée, d’une fraternité, s’exprimant dans une même respiration. Les deux instruments condensent et alternent toutes les fonctions mélodiques et rythmiques par des vibrations, des résonances qui se nouent, se fondent ou s’éloignent, tout en créant une indiscutable dynamique. Faisant prévaloir pertinence artistique et justesse poétique plutôt qu'exploit instrumental, ce duo nous donne à écouter une part de leur intimité… Avec le soutien du Centre Régional du Jazz de Bourgogne Franche-Comté.

Jean-Marc Larché - saxophone
Yves Rousseau - contrebasse

frontenay jazz-sarah-lancman

Sarah LANCMAN Quartet

"à Contretemps"

Mademoiselle chante le jazz et elle ne fait pas semblant. A l’heure où le swing a déserté les gosiers et où les projets ultra formatés flattent les oreilles, Sarah Lancman fait figure au mieux d’oiseau rare, au pire de samouraï. Comme ses illustres aînées, les Merrill, Vaughan, Horn ou Simone, elle sait jongler avec les timbres et explorer tout le registre des émotions. Sa voix caméléon monte à la gorge, jouant tantôt d’un petit voile qui électrise, tantôt d’une candeur adolescente qui attendrit. Comme elles, elle chante l’amour, les histoires qui commencent et qui finissent mais surtout l’amour de créer ensemble et de se donner toute entière à la musique et à ceux qui la reçoivent. Elle a obtenu en 2012 à Montreux, le 1er prix au Concours International Shure Jazz Vocal, présidé cette année-là par Quincy Jones... Le verdict de Mister Jones fut sans appel : "She’s truly a great new voice for jazz".

Sarah Lancman - voix
Giovanni Mirabassi - piano
Gianluca Renzi - contrebasse
Lukmil Perez - batterie

frontenay jazz-seddiki2

Yannic SEDDIKI Trio

"Opus 1"

Ce pianiste, qui a séduit une partie du public de Frontenay lors d'un concert solo au Darius Jazz Club en décembre, nous revient avec un album en trio appelé sobrement "Opus 1". Un mélange de coups de coeur et de références variées. On y trouve du jazz classique, mais aussi des rythmes modernes, parfois proches de la pop ou de l'électro. "Je donne surtout beaucoup d'importance à la mélodie", explique l'artiste. "Les thèmes sont assez clairs, avec des couleurs orientales, de la modernité." Un métissage qui rend hommage à ses origines, kabyles, et surtout aux musiciens qui lui ont fait découvrir le jazz, "des musiciens israëliens surtout, comme Shai Maestro, Yaron Herman, ou Avishai Cohen".

Yannic Seddiki - piano
Dimitri Delporte - batterie
Yoann Bellefont - basse

frontenay jazz-perret

Guillaume PERRET

«Elévation»

Depuis son apparition en 2012 dans la jazzosphère, Guillaume Perret côtoie les étoiles. Saxophoniste surdoué, il a connu un succès fulgurant avec ses compositions libres, électriques, percutées et innovantes. L’artiste polymorphe est de retour avec un nouveau projet : « Elévation », inspiré de la bande originale qu’il a composée pour le film « 16 Levers de Soleil », sur l’épopée spatiale de l’astronaute Thomas Pesquet. « Elévation », c’est le titre du prochain album de Guillaume et de son concert qui nous transporte dans l’énergie du cosmos... Accompagné de ses complices survoltés, il vous convie à un spectacle solaire et lunaire, vibrant de sons et de lumières pour clôturer le festival !

Guillaume Perret - saxophone
Yessaï Karapetian - clavier
Julien Herné - basse
Martin Wangermée - batterie

frontenay jazz-tricia-evy2

Tricia EVY

Nouvelle étoile du jazz vocal, Tricia a grandi sur l’île de la Guadeloupe. Elle chante d’une voix magique un répertoire original, entre compositions personnelles, morceaux issus du patrimoine antillais et standards de jazz. Artiste-monde, elle habite la scène et s’est déjà produite dans de très nombreux festivals, de Sydney à Marciac et de Montreux à Porvo en Finlande. Son dernier album, « Usawa », qui signifie « équilibre » en swahili, rend hommage aux sources d’inspiration qui sont les siennes : le jazz et la biguine mais aussi la bossa. On ne sera pas étonné que la nouvelle radio web « Couleurs jazz » ait choisi cette rayonnante artiste comme marraine.

Tricia Evy - voix
David Fackeure - piano
Thierry Fanfant - contrebasse
Francis Arnaud - batterie

frontenay jazz-angelini

Bruno ANGELINI Quartet

"Open Land"

Bruno Angelini bâtit une oeuvre, pour l’essentiel édifiée en formations serrées (du solo au quartet…), d’une rare cohérence et d’une réelle fidélité. La discographie du Marseillais s’étoffe avec le temps, suivant le fil invisible d’un jazz qui, pour toucher à l’intime, a tout pour plaire au plus grand nombre, sans sombrer dans la séduction à la petite semaine. "Open LAND : et si le pianiste français avait signé le plus beau disque de sa carrière ? Rarement en tout cas son art du lyrisme pudique n’avait sonné à ce point maitrisé et émouvant. Mélodieux, délicat et intense, la trinité de la réussite." (Jazznews)

Bruno Angelini - piano, compositions
Régis Huby - violon, violon ténor, électronique
Claude Tchamitchian - contrebasse
Edward Perraud - batterie, percussions

CONTACT

Frontenay Jazz

270 rue de la Mairie
39210 Frontenay

hello@frontenayjazz.fr